Programme cofinancé par l'Algérie et l'Union européenne

Géré par le Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité Sociale

Contexte

Cap jeunesse en tant que plateforme innovante et expérimentale déployée dans quatre wilayas pilotes définies par le Programme d’Appui Jeunesse Emploi (PAJE), Annaba, Béchar, Khenchela et Oran, favorise l’employabilité, l’entrepreneuriat des jeunes et l’articulation avec la société civile.

Ce nouvel espace dans son écosystème se positionne dans une optique de complémentarité aux dispositifs existants. C’est une approche de pilotage de l’insertion des jeunes adossée à une fonction d’observation, de renforcement de l’intersectorialité et du partenariat entre les acteurs institutionnels et ceux de la société civile.

Cap jeunesse est appelé à évoluer en un véritable appui à l’insertion des jeunes et le développement de l’entrepreneuriat contribuant ainsi à une plus grande impulsion des dispositifs existants.

L’ingénierie développée au sein de Cap jeunesse est aussi un levier de développement de nouvelles activités ainsi que de nouveaux emplois et métiers.

Charte

Agir ensemble pour l’insertion socioprofessionnelle des jeunes

Préambule

Dans son Article 37, la Constitution algérienne souligne que « La jeunesse est une force vive dans la construction du pays. L’Etat veille à réunir toutes les conditions à même de développer ses capacités et dynamiser ses énergies».
La prise en charge de la jeunesse est un des axes principaux du plan d’action du Gouvernement pour la mise en œuvre du programme du Président de la République, qui prévoit de lutter contre le chômage par la mise en place de nombreux et importants dispositifs favorisant l’insertion socioprofessionnelle et la création de d’activités.

Le Programme d’Appui Jeunesse Emploi (PAJE) vise à appuyer les efforts et l’action du Gouvernement algérien dans ses politiques nationales engagées en faveur de la jeunesse  en privilégiant une approche globale de l’insertion socioprofessionnelle des jeunes, sur la base  d’une démarche qui s’articule autour :

  • L’intersectorialité ;
  • Le partenariat avec la société civile ;
  • L’expérimentation de réponses innovantes dans des wilayas pilotes.

Faciliter la transition professionnelle et  lutter contre le chômage des jeunes requièrent la mobilisation de tous : pouvoirs publics, élus, entreprises, partenaires sociaux et associations.

La présente Charte, rappelle les principes sur lesquels est fondée l’intervention de Cap jeunesse :

  • Une volonté d’agir ensemble pour une intervention globale au service des jeunes ;
  • Un espace d’initiative et d’innovation ;
  • Une démarche pour appuyer les initiatives locales d’insertion et de développement.

Une volonté d’agir ensemble pour une intervention globale au service des jeunes

1-Conscients de la nécessité de faire converger leurs actions, les acteurs locaux contribuent à la mise en œuvre des plateformes Cap jeunesse renforçant ainsi l’intersectorialité et le partenariat. Ils participent ainsi au développement d’un espace d’optimisation, d’aide au pilotage de politique d’insertion des jeunes au niveau local.

2-Cette démarche s’inscrit dans le cadre du programme PAJE qui intervient dans quatre wilayas pilotes que sont Annaba, Béchar, Khenchela et Oran. Dans sa mission d’appui à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes, Cap jeunesse est partenaire :

  • Des services de l’Etat et des collectivités territoriales ;
  • Des acteurs économiques et sociaux ;
  • Des acteurs de la société civile (associations).

3-Cap jeunesse agit avec ses partenaires pour renforcer leur action commune et faire évoluer l’action de chacun. Il ne crée pas un dispositif parallèle, mais s’organise pour permettre aux structures existantes, publiques ou associatives, de consolider leur rôle au niveau local. Cap jeunesse se dote ainsi :

  • D’un espace d’observation du territoire et du public jeune ;
  • D’une ingénierie dans le conseil et l’insertion socioprofessionnelle ;
  • D’une ingénierie dans le coaching à l’entrepreneuriat ;
  • D’une ingénierie dans le renforcement des compétences associatives.

4-Cap jeunesse avec ses partenaires prend en compte les dimensions économiques, sociales, culturelles et institutionnelles de la situation des jeunes, dont notamment les jeunes en difficulté d’insertion.

5-Avec ses partenaires, Cap jeunesse, propose un accompagnement personnalisé du jeune dans la durée, pour la construction de son propre projet d’insertion socioprofessionnelle, à travers ses fonctions d’accueil, d’information et d’orientation.

6-Avec les jeunes, Cap jeunesse construit des réponses adaptées à leur situation en matière d’employabilité, de formation, mais aussi d’entrepreneuriat et de renforcement de capacités pour les associations engagées dans l’insertion socioprofessionnelle des jeunes.

7-L’équipe d’animateurs-conseil, pluridisciplinaire et intersectorielle de Cap jeunesse est en contact permanent avec les jeunes. Elle met en œuvre les objectifs de Cap jeunesse.

Un espace d’initiative et d’innovation

8-Cap jeunesse agit avec ses partenaires pour consolider la place des jeunes en s’appuyant sur les potentialités locales, l’émergence de pratiques nouvelles, l’expérimentation de nouvelles réponses, la diffusion et la valorisation de ses innovations afin d’enrichir les politiques d’insertion socioprofessionnelle conduites aux niveaux national et local.

 Une démarche pour appuyer  les initiatives  locales d’insertion et de développement

9-A partir d’un diagnostic  régulier de la situation des jeunes, d’une connaissance approfondie du tissu économique et des innovations qu’il développe, Cap jeunesse et ses partenaires travaillent ensemble dans la perspective de mettre en œuvre progressivement une politique d’insertion socioprofessionnelle au niveau local.

10-Cap jeunesse, parce qu’il est le lieu d’une pratique partenariale active, est l’un des pôles fédérateurs et accélérateurs de réseaux locaux d’insertion et un outil du développement local.

Missions

Démarche

Cap jeunesse propose des services et des activités développés sur la base d’une démarche participative multisectorielle et multi-partenariale avec l’ensemble des acteurs de l’écosystème local et national.

La dimension genre et les impacts environnementaux sont pris en compte dans la mise en œuvre de Cap jeunesse en accord avec les politiques publiques et la convention de financement du Programme d’Appui Jeunesse Emploi.

Organisation

Pool Information / Orientation

Commun aux trois services, ce pool assure une prestation :

  • d’accueil du public pour traitement de la demande initiale, information complémentaire relative à la situation et appréciation de l’urgence;
  • d’orientation vers les personnes ou les services compétents, en interne aux services de Cap jeunesse (Insertion socioprofessionnelle, entrepreneuriat et associations), en externe vers des services spécialisés.

Fonction observation « Public, territoire et environnement »

Développer des actions pour favoriser l’emploi des jeunes

  • Organiser une veille sur les métiers en développement ou les secteurs sur lesquels seront identifiés les besoins locaux de recrutement;
  • Créer des espaces de rencontre entre les employeurs et les jeunes en partenariat avec les dispositifs existants (forums entreprises, ateliers découverte des métiers, immersion en entreprise, espaces emploi, autoécole de l’entrepreneuriat, club des entrepreneurs,...);
  • Développer des outils de communication (guide des métiers porteurs...);
  • Promouvoir l’échange de bonnes pratiques pour renforcer les capacités entrepreneuriales et le développement de réseaux;
  • Développer l’entrepreneuriat jeune par la valorisation des ressources locales.

Observer le public et le territoire

  • Réaliser un état des lieux de la problématique d’insertion des jeunes sur le territoire (tableau de bord des principales données quantitatives et qualitatives);
  • Actualiser régulièrement, les données et les exploiter pour repérer les problématiques et vérifier l’adéquation de l’activité du service d’accompagnement vers l’emploi avec les besoins du territoire;
  • Communiquer, diffuser les données analysées (wilayas, collectivités locales, partenaires);
  • Favoriser la réflexion locale autour des problématiques jeunes;
  • Contribuer à la coordination des acteurs sur le territoire dans le domaine de l’insertion des jeunes en particulier;
  • Proposer des actions à partir du repérage des besoins des jeunes et de la mobilisation des partenaires.

Centre de ressources et de documentation

Le centre de ressources et de documentation propose en libre accès ou avec l’accompagnement d’un personnel qualifié un fonds documentaire partant des questions et des besoins du public reçus, jeune en recherche d’insertion socioprofessionnelle, jeunes entrepreneurs, associations.

Il propose à la consultation : revues, études, dossiers thématiques sur les questions relatives à l’orientation, les métiers, l’emploi, la formation continue, la vie pratique, la création d’activité, la réglementation des associations, la vie associative et met à disposition un espace multimédia.

Système d’information

Cap jeunesse est doté d’un système d’information pour :

  • Partager au plan local avec les partenaires de Cap jeunesse des informations sur les publics accueillis (jeunes, entrepreneurs et associations) afin de :
    • mieux appréhender les problématiques d’insertion des jeunes et du territoire;
    • piloter Cap jeunesse en dégageant des axes de progrès et d’efforts.
  • Assurer une veille sur l’évolution des métiers et des compétences nécessaires au marché du travail du territoire d’intervention;
  • Permettre un suivi régulier des jeunes par un système d’actualisation, de traitement de leur demande;
  • Aider les conseillers à gérer les dossiers et les parcours des jeunes accompagnés par Cap jeunesse.

Ecosystème partenarial

Acronymes :

ADS Agence de développement socialANDI Agence nationale de développement de l’investissement • ANDPME Agence nationale de développement de la petite et moyenne entreprise • ANEM Agence nationale de l’emploi • ANGEM Agence nationale de gestion du micro-crédit • ANSEJ Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes • APC Assemblée populaire communale • APW Assemblée populaire de wilaya • CA Chambre d’agriculture de wilaya • CACI Chambre algérienne de commerce et d’industrie • CCIChambre de commerce et d’industrie de wilaya • CNA  Chambre nationale d’agriculture • CNAM  Chambre nationale d’artisanat et des métiers • CAM  Chambre de wilaya d’artisanat et des métiers • CAPA Chambre algérienne de la pêche et d’aquaculture • CPA Chambre de wilaya de la pêche et d’aquaculture
• CF Centre de facilitation • CFPA Centre de formation professionnelle et d’apprentissage • CNAC Caisse nationale d’assurance chômage • CNES Conseil national économique et social • CNIS Centre national de l’informatique et des statistiques • CNRC Centre national du registre du commerce • MARW Ministère des Affaires Religieuses et des Wakfs • MADRP Ministère de l’agriculture, du développement rural et de la pêche  • M-Commerce  Ministère du Commerce • M-Communication Ministère de la Communication • M-Culture Ministère de la Culture • MEER Ministère de l’Environnement et Énergies Renouvelables • ME Ministère de l’énergie • MESRS Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique • MFEP  Ministère de la formation et de l’enseignement professionnels • MHUV  Ministère de l’habitat, de l’urbanisme et de la ville • MICLAT  Ministère de l’intérieure, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire • MIM Ministère de l’industrie et des mines • MJGS  Ministère de la Justice, Garde des Sceaux • MJS  Ministère de la jeunesse et des sports • MPTTN Ministère de la poste, des télécommunications, des technologies et du numérique • MRE  Ministère des Ressources en Eau • MSFCF  Ministère de la solidarité nationale, de la famille et de la condition de la femme • MSPRH  Ministre de la santé, de la population et de la réforme hospitalière • MTA  Ministère du tourisme et de l’artisanat • MTESS  Ministère du travail, de l’emploi et de la sécurité sociale • MTPT Ministère des travaux publics et des transports • ODEJ Office des établissements de jeunes • ONS  Office national des statistiques • OP  Organisations professionnelles • PE  Pépinières d’entreprises • PS  Partenaires sociaux

 

Légende

Les acteurs de l’écosystème sont présentés dans un ordre fonctionnel prioritaire et non dans une approche hiérarchique :

Partenaires de premier cercle : acteurs institutionnels au niveau de la wilaya directement impliqués dans l’opérationnalisation de Cap jeunesse.

Partenaires de second cercle : acteurs institutionnels au niveau de la wilaya à fort potentiel d’emploi et d’entrepreneuriat.

Partenaires de troisième cercle : acteurs de l’environnement économique.

Niveau d’intervention :  Régional  National

LES SERVICES DE

 INSERTION SOCIOPROFESSIONNELLE

  • Pourquoi un service insertion socioprofessionnelle ?
  • Missions
  • Population concernée
  • Offre de service
  • Les indicateurs de suivi et d’évaluation

ENTREPRENEURIAT 

  • Pourquoi un service entrepreneuriat ?
  • Missions
  • Population concernée
  • Formation, accompagnement et coaching
  • Offre de services
  • Les indicateurs de suivi et d’évaluation

ASSOCIATIONS 

  • Pourquoi un service associations ?
  • Missions
  • Population concernée
  • Offre de services
  • Indicateurs de suivi et d’évaluation

Partenaires

  • partenaire
  • partenaire
  • partenaire
  • partenaire
  • anem