Programme cofinancé par l'Algérie et l'Union européenne

Géré par le Ministère du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité Sociale

Agir ensemble pour une meilleure insertion socioprofessionnelle des jeunes.

Préambule

Dans son Article 37, la Constitution algérienne souligne que « La jeunesse est une force vive dans la construction du pays. L’Etat veille à réunir toutes les conditions à même de développer ses capacités et dynamiser ses énergies».

La prise en charge de la jeunesse est un des axes principaux du plan d’action du Gouvernement pour la mise en œuvre du programme du Président de la République, qui prévoit  de lutter  le chômage par la mise en place de nombreux et importants dispositifs favorisant l'insertion socioprofessionnelle et la création de microentreprises .

Le Programme d’Appui Jeunesse Emploi (PAJE) vise à soutenir les réformes et l’action du Gouvernement algérien dans sa politique de jeunesse en privilégiant une approche globale de l’insertion socioprofessionnelle des jeunes, dans une démarche qui s’appuie sur  :

  • L'intersectorialité ;
  • Le partenariat avec la société civile ;
  • Et l’expérimentation de réponses innovantes dans des wilayas pilotes.

Faciliter la transition professionnelle et contenir le chômage des jeunes requièrent la mobilisation de tous: élus, pouvoirs publics, entreprises, partenaires sociaux et associations.

La présente Charte, rappelle les principes sur lesquels est fondée l'intervention de Cap jeunesse :

  • Une volonté d'agir ensemble pour  une intervention globale au service des jeunes ;
  • Une intervention globale au service des jeunes.
  • Un espace d’initiative et d’innovation.
  • Vers des politiques locales d’insertion et de développement.

Une volonté d'agir ensemble pour une intervention globale au services des jeunes

1. Les acteurs locaux, conscients de la nécessité de faire converger leurs actions, créent ensemble une plateforme Cap jeunesse pour que tous les jeunes participent au développement économique et social de leur territoire. Ils se dotent ainsi d’un espace d’optimisation, d’aide au pilotage de politique d’insertion des jeunes au niveau local.

2. L’initiative de cette démarche s’inscrit dans le cadre du programme PAJE au sein des wilayas pilotes que sont Annaba, Béchar, Khenchela et Oran. Dans sa mission d’insertion socioprofessionnelle des jeunes, Cap jeunesse est partenaire :

  • Des services de l’Etat et des collectivités territoriales ;
  • Des acteurs économiques et sociaux ;
  • Des acteurs de la société civile (associations).

3. Cap jeunesse agit en travaillant avec ses partenaires pour renforcer leur action commune et faire évoluer l’action de chacun. Il ne crée pas un dispositif parallèle, mais s’organise  pour permettre aux structures existantes, publiques ou associatives, de consolider leur rôle au niveau local. Cap jeunesse se dote ainsi :

  • D’un espace d’observation du territoire et du public jeune ;
  • D’une ingénierie dans le conseil et l’insertion ;
  • D’une ingénierie dans le coaching à l’entrepreneuriat ;
  • D’une ingénierie dans le renforcement des compétences associatives.

Une intervention globale au service des jeunes

4. Cap jeunesse avec ses partenaires, prend en compte les dimensions économiques, sociales, culturelles et institutionnelles de la situation des jeunes, dont notamment les jeunes en difficulté d’insertion.

5. Avec ses partenaires Cap jeunesse, optimise et capitalise sur les dispositifs existants pour les fonctions d’accueil, d’information, d’orientation et d’accompagnement personnalisé du jeune dans la durée, pour la construction de son propre projet d'insertion professionnelle.
6. Avec les jeunes, Cap jeunesse élabore des réponses adaptées à leur situation en matière d'employabilité , de formation, mais aussi d’entrepreneuriat et de renforcement de capacités pour les associations  engagées dans l’insertion socioprofessionnelle des jeunes.

7. L’équipe d’animateurs-conseil, pluridisciplinaire et intersectorielle de Cap jeunesse est en contact permanent avec les jeunes. Elle met en œuvre les objectifs  de Cap jeunesse.

Un espace d’initiative et d’innovation

8. Cap jeunesse agit avec ses partenaires pour consolider la place de tous les jeunes en s’appuyant sur les potentialités locales, l’émergence de pratiques nouvelles, l’expérimentation de nouvelles réponses, la diffusion et la valorisation de ses innovations afin d’enrichir les politiques d’insertion socioprofessionnelle conduites aux niveaux national et local.

Vers des politiques locales d’insertion et de développement

9. A partir d’un diagnostic permanent de la situation des jeunes, d’une connaissance approfondie du tissu économique et des innovations qu’il développe, Cap jeunesse et ses partenaires élaborent et mettent en œuvre progressivement une politique d’insertion socioprofessionnelle au niveau local.

10. Cap jeunesse, parce qu’il est le lieu d’une pratique partenariale active, est l’un des pôles fédérateurs et accélérateurs de réseaux locaux d’insertion et un outil du développement local.

Partenaires

  • partenaire
  • partenaire
  • partenaire
  • partenaire
  • anem