Programme d’Appui Jeunesse-Emploi

Programme cofinancé par l’Algérie et l’Union européenne

Pourquoi ?

Pour faire mieux, ensemble !
Ce volet d’activités contribue au renforcement et à l’appui à la mise en œuvre et au suivi des politiques nationales engagées en faveur de la jeunesse, aussi bien dans leurs dimensions intersectorielles, que dans leurs dimensions sectorielles, par chacun des ministères concernés.
Il vise à renforcer les acteurs impliqués dans la mise en œuvre des politiques nationales en direction de la jeunesse au niveau central et dans les quatre wilayas pilotes, dans leurs capacités à piloter et suivre ces politiques.

Comment ?

- En renforçant l’intersectorialité et les partenariats
Du fait de la transversalité des questions relatives à la promotion de la jeunesse et de la nécessité d’associer plusieurs départements ministériels, le PAJE accorde une attention particulière au renforcement des synergies intersectorielles, des capacités de gestion, de mise en œuvre, de coordination, de pilotage et de suivi des acteurs institutionnels impliqués dans la mise en œuvre des politiques nationales en direction de la jeunesse, favorisant le décloisonnement, l'élargissement du cadre de référence, la mise en commun de ressources diversifiées et la coordination des actions menées au sein des différents secteurs. Cet axe de travail passe notamment par la mise en place, sur une analyse préalable des besoins, d’un plan de formation à la gestion intersectorielle et partenariale des politiques nationales en direction de la jeunesse aux niveaux central et local,
- En mettant en place une fonction observation
L’objectif est de renforcer ou de créer à chaque niveau (local et national) les outils et les moyens d’analyser la mise en œuvre de la Politique Nationale de la Jeunesse (PNJ) afin de renforcer le pilotage de cette dernière par les acteurs impliqués .Cette démarche (fonction observation) permettra de disposer d’un véritable système de collecte de données sur l’emploi juvénile et sur les problématiques d’insertion sociale des jeunes au niveau national, mais aussi régional et local, ainsi que d’outils de lecture et de diffusion de ces données. Cette « fonction d’observation » garantira la qualité, la disponibilité, la fiabilité des données et les partagera avec tous les acteurs concernés, en faisant de ce fait un outil de développement de l’intersectorialité des politiques à destination de la jeunesse.

Pour qui ?

Tous les acteurs institutionnels impliqués dans la mise en œuvre de la politique nationale de la jeunesse tant au niveau central qu’au niveau local sont concernés et notamment

  • Les ministères sectoriels (emploi, jeunesse, sport, solidarité, formation professionnelle, intérieur et collectivités locales, éducation nationale, enseignement supérieure et recherche, agriculture et développement rural, industrie/PME/PMI, santé, artisanat et tourisme, affaires étrangères, finances…) et les directions exécutives dans les Wilayas pilotes.
  • Les établissements publics du secteur au niveau central et dans les Wilayas pilotes : Agence de développement social (ADS), Agence nationale de l’emploi (ANEM), Agence nationale de gestion du microcrédit (ANGEM), Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ), Caisse Nationale d’Assurance Chômage (CNAC),

Où ?

Le PAJE intervient au niveau central et régional dans 4 wilayas pilotes : Oran, Khenchela, Béchar et Annaba

Partenaires

  • partenaire
  • partenaire
  • partenaire
  • partenaire
  • anem